« A chaque fois que je suis triste, j'imagine des bébés avec des moustaches »