Je me sens terriblement vide. Comme si depuis longtemps, un troue s'était formé au niveau de ma poitrine et qu'il avait grandi, encore et encore, jusqu'à obtenir mon corps tout entier. C'est le vide dans ma tête, dans mon coeur. Partout. Et, je me sens si seule aussi. Même aux fêtes, je suis entourée de cent personne, mais je suis enfermée dans ma bulle qui me fait ressentir cette solitude immense. Ce sentiment se ressent encore plus quand je suis seule, le soir, dans ma chambre. Ma chambre est assez grande. Et beaucoup trop vide. Il n'y a que moi. Je regarde par la fenêtre et la seule lumière que je peux voir est celle du lampadaire au loin. Tout le monde dort, pendant que moi, je cogite, je pleure, je fais une crise… J'ai beau boire ou me droguer jusqu'à presque mourir, jusqu'à en perdre la tête. J'ai beau me couper pour me soulager, frapper dans les murs, fumer, pleurer, hurler, tout casser. Rien ne me fait me sentir mieux. Je n'ai plus envie de faire quelque chose, même les choses que j'aime, même ce que j'adorais faire, ce qui me rendait heureuse avant, me rend si triste maintenant. C'est la tristesse qui s'installe encore et encore, qui me vole ma vie. C'est elle qui me détruit, mais je l'a laisse faire. Je ne suis plus heureuse, rien ne me donne envie de rester, aucune raison me donne envie de rester, au contraire, tout me pousse à m'en aller. Ces idées de suicide sont en permanence dans ma tête. Elles m'envahissent. Quand est-ce qu'elles vont gagner ?