"Que puis-je faire ? Que veux-je faire ? Que dois-je faire ? Que pensé-je faire ?" Chaque jour a son lot de questions. Ce sont les plus récurrentes, ou du moins, certaines parmis les plus régulières. Comment puis-je m'en sortir si je ne sais pas même si je le veux vraiment ? Assez de la vie, assez de parfois être assez absurdement optimiste pour croire que je peux passer à autre chose. Je ne peux pas. J'ai essayé, essayé bien des choses et bien des méthodes, bien des espoirs et des envies. Rien ne fonctionne, rien ne me fait t'oublier... Comment puis-je faire ? A force d'essayer pour échouer, cela m'a simplement parfaitement et irrémédiablement convaincu que tu étais la bonne pour moi, que j'ai simplement tout raté. Ces questions j'y répond généralementpar "Je ne sais pas, et au fond, je m'en fous". Je crois que je veux juste mourir mais que je manque de courage pour le faire, que la vie n'est pas utile ni intéressante si tu n'es plus à mes côtés. Je crois que si je suis encore là c'est parce que je suis lâche et incapable. J'espère qu'un jour, je saurai si tu étais La femme pour moi, selon ce qu'Il a prévu. Ce n'est pas un appel à l'aide. Ce n'est pas un reproche. En fait, c'est presque si je préférerais que tu ne lises rien de tout ça. Ce n'est que le texte de quelqu'un qui divague, qui oublie tout ce qu'il aimait, tous ceux qu'il aimait, et qui ne se rappelle que des bons moments passés à tes côtés. Si seulement… Si seulement l'on avait fait autrement, si seulement je n'avais pas tout raté… Si seulement… le lancer de dés avait été different, qui sait ? Je suis sûr que l'on aurait fini ensemble si je n'avais pas été celui que j'ai été. J'en suis désolé
Tu me manques
Je donnerais tout, ferais tout pour une seconde avec toi, pour te voir encore...
Ton visage et ta voix d'ange me manquent, ton humour, ta lecture et ton toucher de piano... Tout cela me manque, tout cela ne me donne qu'une envie, celle de prendre un vélo et venir te voir. Mais à quoi bon ? Et comment réagirais-tu ? Cela ne t'ennuerait-il pas ? Veux-tu seulement entendre parler de moi, déjà ? Toutes ces questions, j'en ignore les réponses, mais il m'est possible de les deviner. Et pour cela, je ne viens pas te voir, j'en rêve seulement. Je t'aime encore, je le ressens au plus profond de moi à chaque seconde. Comment faire ? Je ne sais pas. Je ne sais plus si je l'ai jamais su un jour. Cela ne m'importe pas. Sois heureuse, je t'en prie.

Ces écrits sont un moyen pour moi d'évacuer tout ce ressentiment, cette frustration, déception, tristesse, colère et haine de moi-même. Rien de plus qu'un moyen pour moi de ne pas me perdre dans mes sentiments négatifs. Sois heureuse, je t'en prie
Sois heureuse, vis ta vie
Je t'aime, toujours
Et je reste là, pour toi, toujours