Une fois n'est pas coutume, je me noie dans mes regrets, je les noies dans la musique, dans les jeux et dans mes occupations

J'aurais peut-être dû rester, te montrer que pour moi tu comptais, et comptes encore, plus que tout, que pour moi il n'y a rien sans toi. Je n'arrive pas à en sortir, je ne sais si je veux seulement y parvenir...

Ces regrets et ces peines, ces peurs et ces tourments, je les noie par la musique, à défaut de les oublier ou de vivre en les supportant.

Et celles que me font tout oublier, ce sont celles-ci, en ce moment :

Encore une fois, ells sont principalement nostalgiques

Je t'ai aimé
Et aujourd'hui, comme chacun des jours précédents, je me demande si aujourd'hui sera la journée où l'on reparle, si cela arrive
Chaque jour
Je t'aime encore aujourd'hui
Et demain, cela n'aura pas changé
J'en suis sûr
Je ne peux pas promettre la lune, je ne peux pas plus promettre les étoiles
Mais je sais que mon amour, mon amour le plus pur et le plus vrai est pour toi, et seulement pour toi, aujourd'hui et à jamais.