✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨

Pays d'origine Birmingham, Royaume-Uni
Années actives Depuis 1985
Site officiel The Beat
Genres Rock alternatif, New wave
Composition du groupe Roland Gift, Andy Cox, David Steele

fine young cannibals image
Fine Young Cannibals est un groupe britannique tendance pop/new wave, fondé en 1984 à Birmingham. Leur nom est inspiré du titre du film de Michael Anderson, intitulé All the Fine Young Cannibals (1960), avec Robert Wagner et Natalie Wood.

À la suite de la séparation de The Beat, Andy Cox et David Steele se mettent à la recherche d'un chanteur. Après de nombreuses auditions, ils choisissent Roland Gift (qui mènera parallèlement une carrière d'acteur) et tirent leur nom du film des années 1960, « All the fine young cannibals » de Michael Anderson.

Le groupe débute avec le single Johnny Come Home (en 1985), qui rencontre immédiatement le succès. Suite à cette révélation, leur premier album éponyme est dans les bacs en 1985 avec une reprise de « Suspicious minds » de Elvis Presley. Leur premier album obtient lui aussi un certain succès atteignant la 11e place au Royaume-Uni et entrant dans le Top 50 américain.

En 1986 et 1987, ils participent à la bande originale des films « Something wild » de Jonathan Demme et « Tin men » de Barry Levinson.

fine young cannibals image

En 1986, Fine Young Cannibals reprend le titre Ever Fallen in Love (With Someone You Shouldn't've) des Buzzcocks pour la bande originale du film de Jonathan Demme Dangereuse sous tous rapports (Something Wild) avec Melanie Griffith. Ce titre se classe plutôt bien en Angleterre.

En 1987, le groupe apparaît dans le film Les filous (Tin men) de Barry Levinson, et participe à la bande originale.

« The raw and the cooked », grand album de la musique pop

Les Fine Young Cannibals commencent alors à s'imposer dans le monde de la musique pop. Leur second album « The raw and the cooked » paru en 1989 et qui est un immense succès le confirme.

Le titre est une référence au livre de l'anthropologue Claude Lévi-Strauss, Le Cru et le cuit, édité en 1964. L'album rencontre un succès considérable, grâce notamment aux singles She Drives Me Crazy et Good Thing qui se placent en tête de nombreux classements internationaux (dont les États-Unis où ses titres atteignent la première place). L'opus inclut également deux autres chansons enregistrées pour le film « Tin men » et leur version de « Ever fallen in love » de Buzzcocks pour le film « Something wild ». Le groupe remporte en 1990 les Brit Awards du meilleur groupe et du meilleur album britanniques.

Parmi les pièces, les tubes « Good thing » et « She drives me crazy » atteignent le sommet du US Singles Chart.

« The flame », le dernier single

Après ce succès phénoménal, les Fine Young Cannibals éclatent en 1992. Toutefois, les musiciens reviennent en studio en 1996 pour enregistrer leur single « The flame » qui figurera sur leur compilation « The finest, greatest hits » sortie la même année.

Le single sera classé 17ème du UK Singles Chart et entrera dans le Top 100 de l'Australian Singles Chart. Parallèlement, la compilation entrera dans le Top 10 du UK Albums Chart.

Dans les années 2000, le chanteur Roland Gift reprendra le nom du groupe pour se produire en tant que Roland Gift and the Fine Young Cannibals.

fine young cannibals image

En 2006 paraîtra une autre compilation de Fine Young Cannibals, « The platinum collection ».

Quelques années plus tard, le groupe annonce sa séparation, une compilation sort en 1996.

fine young cannibals image