Bonjour à tous ! Ce quatrième article de "L'île des Dieux" sera le premier article étant vraiment l'histoire des personnages présentés précédemment. Je tiens à vous remercier pour le temps que vous passerez à lire ce qui ressemblera à un récit plus ou moins travaillé. A bientôt pour la suite !
Si tu n'as pas lu mes précédents articles je t'invite à le faire en cliquant sur les liens ci-dessous !

Chapitre 1

PDV June

Cela faisait déjà quelques heures que j'étais éveillée dans mon lit tout en essayant de m'endormir, mais le bruit que les Enfers laissaient échapper m'en empêchait. De toute manière il était temps pour moi de me lever pour aller nourrir Chaos et Terreur avant de partir pour l'université. Je sortis donc de mon lit ce qui le fit grincer comme à son habitude.

castle, dark, and fog image Image by Kaname Asogiri
Là ou je vis ainsi que ma chambre

Je vis dans un château qui se trouve au dessus du Styx qui mène aux Enfers. De ce fait, le lieu est fait pour donner envie aux humains de ne pas venir s'y aventurer. Et cela marche très bien. Tout est poussiéreux et vieux, cela leur suffit pour les faire fuir.
Je me dirige vers les escaliers pour descendre au rez-de-chaussée et ensuite aller dans le jardin donner des steaks crus à mes chiens. Tout en descendant ces marches j'entends mon père crier mon nom. Je l'ignore et continue vers ma destination tout en mettant mes écouteurs pour être dans ma bulle et ne pas être dérangé. J'arrive en bas et ouvre les portes d'entrée lorsque je vois mon père tenir mes chiens en laisse.

- Papa ! Je t'ai déjà dit de pas les tenir en laisse ! Ils détestent ça et ce n'est pas pour rien qu'on a un jardin !

- Si ils étaient dressés un peu plus que ça ils sauraient qu'il ne faut pas venir dans les catacombes et déranger les morts. Je suis obligé de leur mettre les laisses si je veux pouvoir les tenir vu qu'ils n'écoutent que toi. ah la la quelle idée j'ai eu de te confectionner ces monstres ...

- Souviens-toi que c'est parce que le Cerbère se sentait seul et qu'il essayait de sortir dehors et que c'est pour ça que tu les a créés. Parce que tu ne gères pas ton propre chien alors que MOI ta fille, je suis capable d'en gérer deux à la perfection.

نسيان, دمار, and اندثار image dog and doberman image

Tout en me disputant gentillement avec mon père, je détachais les colliers magiques que mon père venait de créer pour les tenir. Sans magie mon père ne peut pas contenir leur force et se ferait traîner dans tous les sens. Déjà lorsqu'ils étaient chiots il avait du mal. Imaginez Hadès le Dieu des Enfers se faire traîner par deux chiens pesant le tiers de son poids. C'est dans ces rares moments que les fou-rires me prennent.

- Tu te sens prête pour ce premier jour d'université ?

- Hmm tant que j'aurai Chaos et Terreur près de moi tout ira bien. Répondis-je tout en caressant les têtes de mes petites bêtes.

- Ne provoque pas trop de problèmes dès aujourd'hui s'il te plaît. Cela contrarierait ton père et ce serait dommage que tu te retrouves séparée de tes chiens que tu aimes tant. Je pourrai les ramener illico presto à la maison avec Cerbèrus et tu serais sévèrement punie ma fille.

- Papa, tu oublies que je peux manipuler les directeurs d'une telle facilité grâce à maman et ses dons. Je n'aurai aucun problème. Je te le promets. Au pire je demanderai aux sorcières d'effacer mes problèmes ahahah. Conclus-je de manière sournoise puisque c'était les sorcières qui s'occupaient de faire mourir les demi-dieux.

- Je te fais confiance, ne me déçois pas ... Lâcha-t-il tout en s'éloignant dans le manoir les mains liées derrière le dos.

Pour tout vous dire, j'étais terrorisée à l'idée de me faire punir par mon père une nouvelle fois puisqu'il faisait partie des trois Dieux les plus puissants au monde en comptant Poséidon et Zeus. Chaque fois qu'il me punissait, lorsque c'était terminé cela me rendait encore plus sombre à l'intérieur de moi-même et j'avais l'impression que je n'y survivrais jamais. Les Enfers sont vraiment affreux et je déteste mettre un pied à l'intérieur. Je ne sais pas comment fait mon père pour y aller chaque jours.

Je nourris donc mes chiens puis je retourne dans ma chambre pour me préparer et mettre toutes mes affaires dans ma voiture. Je devais également récupérer toutes les affaires de mes deux boulettes. J'alla donc dans la salle de bain pour tout ce qui était habits, coiffure et maquillage. Je passai la plupart de mon temps les cheveux lâchés et un maquillage assez simple mais qui faisait toute la différence.

hair, hairstyle, and inspiration image fashion, girl, and jeans image

Je reçu un message de la part de ma seule vraie amie: Cara. Nos mères étaient de très grandes amies depuis que nous étions gosses. Cara a du mal à s'adapter à la vie sociale mais lorsqu'elle est avec moi tout va bien. C'est bien avec elle que je pourrai faire les 400 coups.

- Dis-moi que tu n'es pas encore partie de chez toi !

- J'ai à peine fini de me maquiller, qu'est-ce que t'as ?

- Ma mère m'a laissée en plan, tu pourrai passer par chez moi pour me récupérer ?

- Ouai ok j'aurai une excuse pour prendre ma plus grande voiture ahah

- Oh super ! Je demanderai à mon père de pas de faire cauchemarder cette semaine promis

- Je suis pas sûre qu'il voudra mais merci quand-même

- Ouai il aime beaucoup trop créer ses cauchemars ... Du coup tu sera là dans combien de temps ?

- A peu près 30 minutes

- Ok ça marche

20 minutes plus tard, j'étais fin prête à partir, mon père avait déjà traversé le Styx donc je n'avais pas pu lui dire au revoir mais cela ne me dérangeai pas le moins du monde. J'avais finalement opté pour ma décapotable et fit entrer Chaos et Terreur à l'arrière. Ce qui était pratique dans cette voiture c'est qu'il y avait un coffre immense. Comme ça je pouvais également mettre les affaires de Cara dedans.

black, car, and convertible image

Au bout d'un quart d'heure je me trouvais devant chez elle. A peine j'arrêta le moteur qu'elle ouvrit la porte pour venir me voir toute contente de me retrouver. Je sortis de la voiture et elle me sauta dans les bras. Je n'avais pas l'habitude du tout d'avoir de l'affection de la part des gens mais chez elle c'était fréquent donc je la laissai faire. Je lui rendit son câlin puis je l'aida pour mettre ses affaires dans le coffre. Elle avait pris beaucoup d'affaires tout comme moi. Ce qui me fit sourire intérieurement.

- J'espère qu'on sera dans la même classe sinon ils auront affaire à moi la direction !

- Ouai et moi aussi !

On s'installa et elle caressa Chaos assez rapidement. Terreur n'aimait pas du tout les gens mais Chaos lui s'était habitué à Cara et quelques uns de mes amis.

- Je suis sûre qu'un jour je pourrai caresser Terreur. Affirma Cara.

- Oh oui, quand elle sera vieille et qu'elle n'aura plus de dents pour te mordre ...

- Au fait ! ça y'est ? Ils peuvent sortir toutes leurs têtes ou pas ? Demanda-t-elle toute émerveillée.

- Non, j'ai cru qu'une fois Terreur allait y arriver quand elle s'était énervée pour de la nourriture mais finalement elle s'est calmée et rien ne s'est passé.

- Oh c'est nul ...

- Ouai mais bon je pense que cette année ça va marcher, avec toutes ces meuf qui vont m'embêter pour des histoires inutiles pfff

- En parlant de l'université ... T'as des nouvelles de Kol ? Me demanda elle avec un regard malicieux qui voulait tout dire.

- Non on s'est pas parlée de tout l'été. Il s'en fou complet de moi je te le dis.

- Mais non je sais qu'il t'aime trop, il me l'a déjà dit.

- Ah bon ?

- Ouai enfin .. Il l'a dit à Theodore.

- Tu sais même pas si c'est vrai du coup ...

- Eh bah moi je te le dis. Ça se voit comment il est quand t'es dans les parages. La dernière fois quand il s'est battu avec Daniel parce qu'il t'avais manqué de respect

- Il cherchait juste à se battre, tu sais comment il est.

- Mouais ... Eh bah alors sors avec Caleb, lui aussi tu le trouves mignon !

- Je sais pas ... C'est sûr je m'entends très bien avec lui, mais ...

- Mais quoi ? Y'a quoi qui te pose problème chez lui ? Il est mignon, il aime faire la fête, il aime se battre avec toi, y'a aucun problème ! Cherche pas d'excuses parce que y'en a pas !

- Hrmf ...

- Arrêtes de souffler June. Tu sais très bien que j'ai raison.

- Et toi alors avec Theodore ?

- Heu bah y'a rien avec lui pourquoi tu demandes ça ?

- Tu sais que t'es en train de rougir là ? Me moquai-je gentillement pendant qu'elle détournai le regard.

- Je sais pas trop ... Surtout que à chaque fois que j'essayais d'être tranquille avec lui au lycée, Suzie était dans les parages pour nous déranger.

- Celle-là je vais finir par me la faire si elle continue à t'empêcher d'avancer avec Theo. Répondis-je lorsque les pointes de mes cheveux devinrent orange l'espace d'un instant.

- C'était quoi ça ?!

- De quoi ça ?

- Tes cheveux ! Ils sont devenus la couleur du feu !

- Ah oui ça ... Eh bah c'est quelque chose que j'ai héritée de mon père. Quand je m'énerve mes cheveux s'enflamment en quelque sorte et du coup ils deviennent rouge-orangé.

- Mais c'est trop cool ça ! Moi aussi je veux ça ahah

- Et toi alors ? T'as pas eu de nouveaux dons ou quoi ?

- Euh non ... pas que je sache ... Ah si ! Maintenant quand je chasse j'arrive à savoir exactement où sont les animaux dans la forêt. Genre je sais si y'a une biche pas loin ou une chouette qui m'observe tu vois ?

- Pas mal pas mal ! Tu vas pouvoir m'aider alors pour nourrir Chaos et Terreur.

- Oui je pourrai m'entraîner du coup.

- Ouai.

Au bout d'une trentaine de minutes on arriva aux portes de l'université. On ne peut y trouver que des Dieux ou Demi-Dieux. Les humains n'ont pas le droit de savoir que nous existons vraiment. Du coup nous vivons sur des Îles en quelque sorte invisibles au monde humain. Poséidon fait en sorte qu'aucun humain ne puisse dépasser les frontières et entre dans notre territoire. D'ailleurs les humains appellent cet endroit "Le triangle des Bermudes".
Il est maintenant l'heure de trouver nos logements pour ces années qui vont suivre et de nous familiariser avec cet endroit et ces résidents que nous n’apprécions guère.

Voilà le premier chapitre terminé, je vous invite à m'envoyer un message pour me dire comment améliorer l'histoire, la façon d'écrire. Si il faudrait moins de dialogue, que j'écrive plus par chapitre, etc ... Merci beaucoup de lire ce que j'écris, j'essaie de faire le moins de fautes d'orthographes possible et que les phrases soient le plus possible structurée pour permettre une bonne lecture. Je vous souhaite une bonne journée et à bientôt pour la suite !