Prologue

"La vie est un rêve pour les sages, un jeu pour les fous, une comédie pour les riches et une tragédie pour les pauvres."-auteur inconnu

Les enfants dansent sous le soleil, il fait beau, un des jours habituels de leur existence.

Le bonheur, cela est si agréable à vivre, si confortable. Les adultes rient, les enfants crient de joies, le bonheur se lit dans leur visage si épanouit.

Des futures mamans qui apprennent la venue de leur enfant :

« - Omri, viens voir lui ordonne-t-elle toute souriante

- Oui, qu'est qu'il y a ?

- Je suis enceinte !!

- Oh zawjati, je suis trop content, merci, merci mille fois, tu m'as offert le plus beau cadeau de toute ma vie lui dit-il les larmes aux yeux »

Des familles apprenant la réussite de leurs enfants :

« - MAMA !! BABA !! J'ai une nouvelle à vous annoncer

- Na'am ? dit la mère et le père. J'espère que ce n'est pas encore une connerie.

- Nooon , j'ai été pris pour l'université que je voulais !!

- Oh mon fils, je suis trop contente pour toi, enfin tu pourras refaire ta vie comme tu le sentiras »

Des couples qui se marient en ce même jour :

« - Voulez-vous marier Monsieur ****** la chérir toute sa vie jusqu'à sa mort, de la maladie à la guérison, de la trahison à la réconciliation ?

- Oui je le veux

- Voulez-vous Madame ****** le chérir toute sa vie, de la pauvreté à la richesse, de la maladie à la guérison ?

- Oui je le veux, dit-elle les larmes aux yeux »

Des familles qui apprennent le rétablissement de leurs proches :

Le jeune homme cerné, cela fait déjà six mois qu'il est dans la désespérance total, la tristesse se lit sur son visage. Ses yeux marron avaient un grand éclat d'espoir mais qui de plus en plus s'éteint. Son cousin proche est dans le coma, l'hôpital l'appelle :

«- Oui monsieur **, je vous appelle concernant votre cousin **, comme vous êtes le dernier visiteur, je vous préviens que monsieur s'est réveillé et demande à vous voir

- Oh merci ya rabbi dit-il encore sous le choc »

Il y a de tous les événements qui vous feront rêver à l'avenir, qui vous feront rire de larmes. Puis l-

Et tout d'un coup, un cri strident retentit, des bombes viennent d'atterrir. Les maisons se détruisent une par une, les parcs se recouvrent de poussières grises camouflant ainsi leur magnifique couleur verdâtre. Les ressources s'explosent, les nouveaux nés traumatisés meurent. Les hôpitaux, les magasins, les rues...

Des hurlements, des cris qui fusent de partout. La terreur se propage dans tout le territoire comme une peste. Les bombardements fusent, les enfants crient de terreur, traumatisés à vie. Ces moments vont être gravés à leur esprit comme les tatouages sur la peau, comme l'encre sur une feuille, comme la cicatrise après une guerre.

Ils essaient de s'enfuir allant tout droit, ne sachant où aller. Personne pour les aider, personne pour les secourir. Leur refuge vient d'être exploser. Alors où aller ?

Derrière toute cette foule, derrière toute cette mascarade, une personne au cœur pur court. La jeune fille essaye de courir autant qu'elle le peut, ses cheveux d'un brun lumineux s'envole dans l'air doux, habillée d'une robe blanche, elle court : cela dépend de sa vie. Elle court, elle empreinte un chemin complétement différent de celui des autres mais elle continue. Elle a foi en Dieu.

Et là voilà au sommet d'une falaise, elle s'arrête reprenant son air, ne sachant où aller, elle essaye de réfléchir rapidement et efficacement. Elle aperçoit un pont usé, très usé. Elle prie avant de le traverser. Elle marche lentement comme si elle essayait de s'échapper à ses parents dormants. Elle faillit tomber plusieurs fois mais elle réussit à se redresser. Arrivée à destination sain et sauf : elle s'empresse de courir rapidement au péril de sa vie.

Cette jeune femme au cœur pur, est sans doute terrifiée, elle a vu la mort en personne, elle a survécu. Cette jeune fille d'une beauté à en couper le souffle est sans doute la plus courageuse. Va-t-elle survivre malgré le courage en elle ?

Elle se précipite dans un rocher, résistante en apparence elle pourrait tenir. La jeune fille essaye de reprendre son souffle bruyamment. Elle s'assoit essoufflée jusqu'à quand pourrait-elle vivre ? Seul l'avenir nous le dira.