Un jour sombre, un jour froid : un jour sans bonheur.

Je contemple cette pluie, s'abattre sur moi. Cette pluie qui fait fasciner les petits et se fait détester par les grands.

Je regarde la mort qui se rapproche petit à petit. Des minutes et des heures s'écoulèrent. Elle arrive doucement :« préparez-vous » me dit-elle. Les enfants s'enfuissent. Les adultes me regardent avec désespoir comme si tout le malheur s'est abattu sur moi, comme si cela était mon destin.

« Je ne veux pas !!! S'il vous plaît, s'il vous plaît je ferais ce que vous voulez » Je pleure, le destin est déjà tracé, l'avenir est déjà scellé. Je voulais croire en mes rêves, chérir mes proches, mais non la mort est là devant moi. Au mauvais moment, au mauvais endroit.

Je ne peux rien faire, je n'ai pas été capable de dire « je t'aime » à mes parents, je regrette. Je n'ai pas dit à quel point je les aime. Je n'ai pas pu m'excuser de mes actes.
C'est trop tard.

Rien ne peut le changer, rien ne peut l'empirer. Rien.

Un jour où l'autre, tu quitteras ce monde, toi ou tes proches, dis-leur que tu les aimes...

Dis-leur à quel point tu les aimes.

Et dans un acte qui fera trembler plus d'un, une balle dans son cœur la fit tomber au sol. Les gens hurlent, les enfants sont terrifiés. La jeune femme morte a le visage inondé d'eau à cause de la pluie et de ses perles salées. Elle n'a pas vécu longtemps, mais c'était son heure. Son destin, son avenir : vivre son dernier instant seule dans le noir complet de la nuit. Et c'est comme ça que l'histoire commença pour vous mais plus pour elle.