Je vacille entre bonheur et tristesse ;
Une éternité dans le cœur mais le temps me rattrape ;

Je perds pied, et me noie dans mes pensées.
Je n'arrive plus à respirer,
Mes démons me tirent vers le fond.

A peine la tête hors de l'eau,
Je replonge retrouver les profondeurs.
L'obscurité se fait rassurante et le bonheur devient angoissant.

Je me reconnais dans un souffle,
Je m'aime une larme au coin des yeux.

"Poésie noire"
_Aurélie