Merci
Tu as été un air salvateur dans une masse d'eau, dans laquelle je coulais
Je le sais, je ne t'ai pas aidé une seule fois
Je m'en veux de cela, mais qu'y puis-je désormais
Je le sais, ce genre de texte ne te convient pas
Mais c'est pour toi le premier que j'écrirai
Tu m'as fait rire, sourire et a été là pour moi
J'aurais aimé faire pareil, même si à l'évidence je n'y suis pas parvenu
Tu a été, es et resteras importante pour moi, toi que j'adore, petite soeur rencontrée par hasard mais à laquelle je me suis attaché
Je m'attache facilement aux gens. Cela ne veut pas dire qu'ils sont peu pour moi.
Contrairement à ce que tu sembles croire, personne n'est remplaçable et personne n'est remplacé. Tu as ta place pour moi, et dans trois décennies tu l'auras encore
Maintenant, dis-moi : quelle est la différence entre un garçon de 17 ans et un de 19 ?
Quelle est la différence entre quelqu'un que tu vois souvent et quelqu'un qui, si tu le souhaites, peut ne jamais apparaître ?
Quelle méfiance avoir envers quelqu'un que se fiche de te voir, pour peu que vous parliez ?
Tu dis que nos échanges me manque, je réponds que nos échanges, c'est toi.
Pourquoi ne pas avoir arrêté quand tu as su mon âge, m'avoir à toi laisser m'attacher pour ensuite plus violemment m'arracher ?
Pourquoi refuser de parler lorsqu'il ne s'agit que de messages, et que rien de plus je ne veux ?
Pourquoi ne pas, si le problème était là, ralentir la fréquence desdits messages ?
Je ne comprends tout cela
Et je suis prêt à beaucoup pour que comme avant l'on reparle
Mais sache, demoiselle, que malgré ton jugement basé sur la physionomie, je t'apprécie énormément, et que je suis là si tu as besoin, peu importe le moment

À cela, même si je l'ai déjà dit, je rajoute ceci :
Merci, merci beaucoup car tu m'as aidé
Sois heureuse et garde toi des hommes
Ils sont généralement idiots et dénués de compassion.
A bientôt peut-être
Tu restes Léange pour moi