J'ai toujours voulu écrire un article ici.
Depuis qu'est sortie cette fonctionnalité, je voulais écrire mon premier. Et c'est maintenant que je le fais, là, à l'instant même.

Ouais, j'ai toujours voulu écrire. Le seul problème : Que dois-je écrire?

Je n'ai rien à dire, rien à raconter ... Comme si je n'avais rien vécu durant toutes ces années ... Devrais-je écrire un article dégageant de la positivité ? Cela ne pourrait me ressembler ... Devrais-je écrire un article de conseils ? Je ne suis pas mieux que toi, je n'aurais rien à t'apprendre ...

J'étale ici des mots sans rien dire et toi tu lis ce texte sans rien apprendre.

Mais peut-être as-tu déjà quitté cet article ? Ouais, il est long, chiant, il s'éternise et ne sert à rien ...
Il me reflète en quelque sorte ... Il est là, sans savoir pourquoi. Il est là, sans savoir quoi dire. Il est noyé au milieu d'autres écrits de gens qui valent sans doute mieux.
Il ne sait pas comment s'adapter, se conformer. Doit-il être unique ? On lui a tant dit de se démarquer ...

"Soit toi-même." Qui suis-je ?
Je me sens comme une âme errante, une âme effacée, oubliée ...
Ai-je droit au bonheur ? Je ne sais.

La plupart des gens me trouvent étrange car je suis souvent seule : Suis-je visible alors ? Pourquoi ne vous approchez-vous pas de moi ? C'est peut-être parce que je fais peur ... Ou bien parce que je suis trop ennuyeuse.
Ouais, c'est peut-être pour ça : je suis ennuyeuse. Aucune anecdote à raconter, aucun passé.

Et quand bien même j'aurais quelque chose à dire : Qui serait là pour m'écouter ?

Je crois qu'à force d'être seule, j'ai perdu ma capacité à m'exprimer. Je n'arrive aucunement à communiquer.

Ouais, j'étire cet article sans rien dire. Qui est encore là ? Il n'y aura pas de fin spectaculaire, pas de message là derrière. Tu peux partir.
Pars !

C'est comme ça que les gens t'abandonnent. Tu leur dis de partir et ils obéissent. On dit que seul nos poches restent. Qui sont ces "proches" ? Car même à côté d'eux, je me sens loin. Mon esprit divague.

Il est étrange de mettre ce genre de pensées par écrit. Rien d'intéressant, juste là pour combler un vide omniprésent. Ces pensées tournent sans cesse dans ma tête.
C'est chiant n'est-ce pas ?

Ouais, ce genre de réflexion incessante, insignifiante, qui ne sert à rien ... C'est tout ce à quoi je pense et qui n'intéresse personne.
J'y réfléchis constamment au lieu de vivre. Je ne vis pas, j'existe seulement.

On dit qu'il faut arrêter d'être spectateur de la vie des autres. Je me sens plutôt comme une figurante. Une personne dont on ne verra même pas l'absence. On ne lui a jamais donné de script. Elle ne sait pas quel est son rôle : peut-être qu'elle n'en a même pas.

On lui a dit qu'elle ne devait rien dire. Seul le mouvement de ses lèvres servirait à faire illusion.

Une illusion, c'est ce qu'est cet article. Il est là, tu le vois mais il ne sert à rien. Est-il réel ? Vais-je publier cela ?
C'était une illusion de croire qu'il pourrait t'apporter quelque chose.

  • Et si tu as lu jusqu'ici, je suis désolée. _@PM