je ne pourrai jamais t'expliquer a quel point tu m'amènes du bien dans mon petit coeur. j'me répète toujours d'essayer de pas m'exciter sur des détails sans importances, sur des choses qui ne veulent probablement rien dire, mais j'peux pas m'empêcher de sourire chaque fois que tu me texte en premier. j'peux pas m'empêcher d'avoir des papillons dans le ventre chaque fois que tu m'envoie ta petite face trop cute sur snapchat. j'ai toujours un sourire aux lèvres quand j'parle de toi, c'est plus fort que moi. j'essaie de me dire qu'il faut pas que je me fasse de faux espoirs, mais entre toi et moi, je pense qu'il est déjà trop tard. j'suis en train de retomber en amour avec toi peu a peu, et j'peux même pas te dire si c'est une bonne chose. on se parle tout les jours, mais on dirait qu'on ne se dit jamais les vraies affaires. on n'se dit pas pourquoi on a recommencé a se parler, on n'se dit pas c'est quoi les attentes qu'on doit avoir. j'pense qu'aucun de nous deux sais ce que l'autre veux et j'ai si peur que l'un d'entre nous finisse le coeur brisé. quelqu'un va certainement sortir de tout ça en pleurant, et il y a des grandes chances que ce soit moi. deep down, j'souhaite tellement avoir raison. mon grand lit double à moitié vide aimerait bien ça t'accueillir. il trouve ca bien plate me voir toute seule dedans tout les soirs. j'te promet que ça ne serait pas plate pentoute. j'donnerais tout pour que tu sois avec moi en ce moment. disons que nos deux corps collés l'un sur l'autre, ça m'ferait pas de tord. viens donc me réchauffer à soir, viens-t'en tu vas voir j'vais t'accueillir et on va pouvoir s'aimer comme du monde. pas de gêne cette fois, promis. on va pouvoir tout recommencer et être 'nous' à nouveau. j'veux que tu me rappelle que tu m'aimes, j'veux t'appeler 'babe' et qu'on se colle à en déranger tout le monde autour. j'veux tout te dire, pas d'secrets, surtout pas. tu sais que je suis déjà à l'aise avec toi et je sais que tu m'connais déjà plus que quiconque. on peux tu arrêter de faire comme si rien ne c'était jamais passé? on peux tu arrêter de faire comme si aucun de nous avait des sentiments? on peux tu arrêter de faire comme si on n'était qu'amis alors que tout le monde sait qu'on a toujours été bien plus que ca, toi et moi? on va se le dire, j'suis bien avec toi. juste ta présence me rassure et j'ai l'impression qu'on pourrait se compléter. ca me rend toute heureuse chaque fois que mes amies sont surprises de voir a quel point tu prend (ou prenais) soins de moi. cet été, tu m'disais des mots doux pour me rassurer et t'oubliais jamais d'me dire a quel point j'étais belle ou que tu m'aimais. tout le monde te voit comme le gars tough, celui qu'on sait pas trop s'il a des émotions. tout ce qu'on sait de toi c'est que tu joues au football et que tu fumes de temps à autres. moi, je te vois comme le gars qu't'es pour vrai. j'suis fière d'avoir réussi a briser cette petite carapace là et d'avoir pu voir de quoi t'étais capable. et oui, ce gars là est capable d'aimer, et pour vrai à part de ça. je ne trouve pas d'où ta réputation de 'fuckboy on drugs' est arrivé, parce que t'es tellement plus que ça au fond. mais je veux en savoir plus sur toi, je pense que je n'en saurai jamais assez. je veux que tu sentes que tu peux me faire confiance aussi et j'veux qu'on puisse se parler. tu sais à quel point j'aime ça les late night conversations, mais les meilleures sont clairement celles avec toi. restes donc éveillé jusqu'à 4h du matin avec moi. ensemble collés à parler de tout et de rien, viens donc faire ça. j'ai envie qu'on se fasse une soirée comme ça depuis des mois, viens t'en donc. peux importe comment ça fini cette histoire entre toi et moi, j'veux juste ton bonheur au fond. c'est clair que si ton bonheur ça pouvait être à mes cotés, ça serait un beau bonus, mais sinon j'peux vivre avec aussi. une chose est sur et c'est que la décision est toute à toi. ça fait tellement longtemps que je rêve de t'ravoir dans mes bras, j'espère juste être à la hauteur pour avoir cette place là dans ta vie. j'suis toute a toi depuis un bon moment et j'espère que tu t'rend compte à quel point la fille qui t'écrit tout ça est amoureuse. j'pourrai juste jamais te détester, peut importe ta décision, mais j't'en supplie, un baiser venant de toi ce soir saurait régler tout mes problèmes. j't'en supplie, reviens moi donc.