15 ans.
15 ans de combat acharné contre cette maladie.
Aujourd'hui elle t'as attrapé.
Comment je n'en sais rien, pourquoi ce rein était défaillant? Pourquoi le tien et pas celui de quelqu'un d'autre? Pourquoi pas celui de quelqu'un qui le mérite? Mais je pense que, malgré tous les atrocités que quelqu'un aurait pu faire personne ne mérite de porter cette maladie.
Tu t'es battue contre cette maladie jusqu'à ton dernier souffle, ce matin.
Lundi je serai là à 10h00 pour te rendre hommage en orange comme tu le voulais puisque c'est ta couleur préférée.
Et je penserai fort à toi tout le reste de ma vie comme un soldat qui se sera battu toute sa vie.
À Antoine parti trop tôt.