J'ai trop souvent cherché à me faire aimer
Pour une pâle copie de ce que j'étais réellement

J'ai jamais osé soutenir ton regard
Car je pensais ne pas mériter ton attention

J'ai toujours eu tendance à baisser les yeux,
Sourire en serrant les poings
Puisqu'il est bien plus facile de suivre sans s'affirmer

Et si aujourd'hui il est trop tard pour réparer mes erreurs,
Laisse-moi t'expliquer pourquoi je les ai commises

Car, oui, je vis ma vie, je vis ma vie sans toi
Mais, dans le tourment des sentiments,
C'est toujours ton reflet qui m'apparaît
Malgré toutes mes tentatives pour l'effacer

Aujourd'hui, je ris trop fort pour refouler mes larmes
Et je cours, cours loin
Pourtant, je pourrais parcourir le monde entier,
Mon cœur te reviendrait toujours

Tu as une emprise malsaine sur moi
Mais tu n'en as même pas conscience

Il y a ce vieux souvenir
De deux silhouettes un peu effacées
Qui se tenaient la main sur le bord de la route
En courant vers leurs destinée
A un moment où
Elles n'étaient pas encore à distinguer

Alors oui je vis ma vie, je vis ma vie sans toi
Mais dans le tourment des sentiments,
C'est toujours ton souvenir qui m'apparaît
Malgré toutes mes tentatives pour l'effacer