Il y a ces moments, où je croise mon reflet dans le miroir, et où je ne peux m'empêcher de me sentir grosse, moche, dégueulasse, repoussante...
Des mots plus blessant les uns que les autres défilent dans ma tête. Je devrait m'y être habituée depuis le temps. Mais non, ça fait toujours aussi mal. Et je me sens toujours aussi mal.
Au fond je ne comprend pas comment je peux plaire à quelqu'un. J'ai peur que tu te lasse de moi, toi qui est si exceptionnel. Je n'ai peut être jamais oser te le dire auparavant mais je t'admire. Je t'admire d'être la personne que tu es, sensible, drôle, unique ...
Je ne suis rien de tout ça moi. Je ne suis qu'une fille banale fatiguée d'essayer d'être ce qu'elle n'est pas.
Et si personne ne pouvais m'aimer pour ce que je suis ? Si j'étais ce type de personne qui ne peux ni aimer ni être aimée ? La vie n'est peut être pas un cadeau dans ce cas là. Sans amour, la vie semble si fade.