Aujourd'hui la thèse posée était :" L'homme peut-il ne pas se connaître?" Bien évidemment on sait que pour répondre à cette thèse il faut suivre la méthodologie de la dissertation. Celle-ci est censée nous diriger vers une explication concrète et structurée du texte. Mais sincèrement même si des philosophes se sont poser dix milles questions est ce que réellement ils savent pour autant si oui ou non l'homme peut se connaître. Personnellement je pense pas il y a des explications différentes et propre à chaque individu qui analysera cette thèse. Les idées peuvent être similaires mais l'argumentation différente. Lorsqu'au fond de soi on se sent perdu il est courant qu'on se dise qu'on se connaît pas si bien que ça. Dans le fond probablement parce que nous en apprenons un peu plus chaque jour sur nous. On sait notre passer on dessine notre présent on imagine notre avenir.