Ce sentiment m’obsède, dans ma tête il occupe une grande place et dans mon coeur une encore plus importante. Je couve un amour, quelque chose de naissant, de tendrement délicat et pur. Dans l’air flotte une atmosphère surréaliste, un doux parfum de romance. Je ne vis plus que pour ce sentiment, cette chaleur, cette flamme incandescente. Parce que cet amour irradie, il me transforme, se propage comme un incendie. Avec le temps il s’empare de moi d’une façon si surprenante que j’ai du mal à le contrôler. C’est agréable, c’est doux et exquis; c’est comme si tu étais le centre du monde, c’est comme si tu était invincible.