Je veux devenir accro au bonheur comme une héroïnomane à l'héro, m'injecter du pur bonheur dans les veines et ne plus déchanter. Être accro à la vie, me sentir pousser des ailes et laisser mon esprit s'envoler, découvrir une nouvelle réalité que je ne quitterais plus. Il n'y aurait pas de conséquences autre qu'une joie sans fin, un sentiment de paix. Personne ne pourrait me l'enlever.
Agréable obsession...
Je ne serais plus droguée à Hollywood et à ses pressions sociables, droguée à la superficialité.

P'têtre pour ça que le bonheur est si dur à atteindre. Ça ne rapporte à personne d'autre qu'à soi-même. Triste que le bonheur ne se vende pas, ce serait un commerce lucratif.

"You're not ugly darling, society is."
En même temps, nous sommes la société.
Des tas de gens comme moi forment la société.
Alors pourquoi en est-on là ?

Éphémère euphorie.

Texte perso. ©