Les couleurs d'aquarelle se présentent sous deux conditionnements : godets de couleur sèche, tubes de couleur pâteuse.

Elles sont constituées :

de pigments naturels ou synthétiques, d'origine minérale ou organique, qui sont généralement les mêmes que ceux utilisés pour les autres techniques (peinture acrylique, gouache, peinture à l'huile ou pastel ;
d'un liant, principalement de la gomme arabique, généralement issue de la sève d'acacia ou parfois de cerisier, à laquelle on ajoute parfois de la gomme adragante ;
de glycérine ou de miel, comme agents plastifiants, pour améliorer la flexibilité de la couche de pigment secs ;
de fiel de bœuf, un agent mouillant qui facilite la dispersion et l'adhérence des couleurs sur le support ;
d'épaississants : amidon, dextrine ;
d'agents conservateurs pour éviter les moisissures.
La composition de l'aquarelle en godet et en tube est presque la même. L'aquarelle en tube peut comporter plus de miel afin que le produit reste plastique plus longtemps. Il est possible de remplir les godets vidés avec des tubes, moins onéreux, ceux-ci durciront en séchant. Il est cependant recommandé de procéder en plusieurs couches. Si la peinture d'un tube a séché, on peut découper l'enveloppe et utiliser le contenu comme de l'aquarelle en godets.

Les tubes contiennent de 5 à 40 cm3. Les godets mesurent environ 19 × 30 × 10 mm et contiennent environ 5 g de peinture ; les demi-godets sont moitié moins larges avec 19 × 15 × 10 mm. Cette taille uniforme permet de placer dans les alvéoles des boîtes de voyage les produits de tous les fabricants.

Les crayons et craies « aquarellables » et encres-aquarelles liquides ont le plus souvent une composition très différente de ce celle des couleurs d'aquarelle. Bien qu'on puisse les travailler à l'eau, ils s'appliquent d'une façon très différente.