Le temps referme les blessures
si lentement qu'y poussent
la fleur du romarin,
une langue étrangère,
des amis imparfaits, des ennemis lointains
et la divine patience,
graine de foudre qui refend
le cœur colmaté.