On a toujours dit que les contraires s'attirent mais, à y réfléchir, nos contraires à l'inverse d'avoir était une force n'ont été que faiblesses et obstacles.

J'étais persuadée de pouvoir m'adapter à ton monde, j'était persuadée que tu serais parvenu à devenir celui que je voulais tant que tu sois. J'ai tout simplement cru qu'on s'aimait assez pour pouvoir changer.

Avec le temps, j'ai compris que notre histoire ne pourra jamais aboutir. C'est pas l'envie ni la motivation qui nous manquait. Les efforts ont les a fait mais ce n'était jamais assez. Je t'en demandais toujours plus, encore et encore. Tu n'as pas pu, mais surtout tu n'as pas su me donner l'attention dont j'avais besoin. Comment j'ai été assez bête pour croire qu'un gars comme toi, tout droit sorti de la rue pourrait me faire une place dans son monde. Tu n'avais d'yeux que pour elle, tu vivais pour elle.

Pourtant je ne te demandais pas la lune, je n'avais pas besoin de tes sous, je n'avais pas besoin de ton nom ni de ta réputation. J'avais juste besoin de toi, te sentir près de moi, savoir que j'avais une place dans ta vie, me sentir tout simplement importante à tes yeux.

J'avais ce besoin obsessionnel d'être rassurée, j'étais prête à tout te donner. M'oublier et ne penser qu'à toi, j'étais prête à ce sacrifice, te placer au dessus de tout, être ton rempart, ton soutien contre tous les coups de la vie. Mais tu as balayé tout ça d'un revers. Tu as tout détruit de part ton comportement.

Tu n'as jamais voulu assumé ne pas pouvoir supporter tout l'amour que j'aurais pu te donner, tu as toujours eu peur c'est pourquoi tu m'as toujours repoussé en me sortant excuses sur excuses, toutes plus incohérentes et dépourvues de sens les unes que les autres. Tu m'as toujours fui, fui l'amour que tu avais pour moi.

Alors aujourd'hui, ne vient pas me reprocher ce que tu n'as pas su me donner. Ne viens pas me reprocher de t'avoir abandonné. Certes, je t'ai dis que jamais je ne te lâcherais, crois moi que je le pensais, j'avais tellement espoir. Tu ne peux t'en prendre qu'à toi même.

Pourquoi devrais-je me contentais du minimum alors que je pourrais avoir le maximum. Pourquoi me reprocher de te donner que le minimum alors que tu fais exactement la même chose, une relation à sens unique ne pourra jamais fonctionner. Je n'ai pas les épaules assez larges pour tout supporter à moi toute seule.

Maintenant ouvre simplement les yeux et accepte la réalité. On vient de 2 deux mondes trop différents. Toi et moi on ne sera jamais pareil, toi et moi on est tout simplement pas fait pour être ensemble.

" Y'a trop de haine alors que l'on s'aime, y'a tant d'amour pourtant nos cœurs saignent. On aimerait changer mais on est toujours les mêmes, un jour où l'autre on récolte ce que l'on sème. "