Bienvenue dans un monde imaginaire pleins de monstres en tout genre ! Vous ĂȘtes sur le point de tomber dans une histoire racontant la vie d'adolescents assez spĂ©ciaux. Au rendez-vous des monstres en tout genre, une Ă©cole Ă  donner la chair de poule et des aventures originales Ă  faire peur. Attention Ă  ce que vous ne deveniez pas comme eux ...

Chapitre 1

Aujourd'hui nous sommes le jour le plus cool de l'annĂ©e: le jour d'halloween 🎃 Depuis que je suis toute petite je ne fais que parler de monstres, ce qui au bout d'un moment a commencer Ă  faire peur Ă  mes parents ... C'est donc pour cela qu'ils m'ont envoyĂ©s chez ma grand-mĂšre depuis mes 5 ans. Super les parents ! Je ne comprends toujours pas leurs dĂ©cisions.Tampis, j'aurai vĂ©cu mon enfance sans eux ...
Heureusement que ma grand-mĂšre est lĂ , je l'ai en quelque sorte fait entrer dans mon monde. Elle adore me raconter des histoires qui donne la chair de poule ou regarder des films sur les monstres avec moi tout en mangeant du bon pop-corn sucrĂ©. Je l'adore ❀

Je viens de me rĂ©veiller, il est seulement 09h du matin mais j'ai terriblement envie de me lever. De plus, aujourd'hui il y a une Ă©clipse qui va durer plusieurs heures dans l'aprĂšs-midi ! Ce qui veut dire qu'il fera nuit beaucoup plus tĂŽt ! Je commence donc Ă  m'habiller tout Ă  fait normalement car ce ne sera que lorsqu'il fera nuit que je me dĂ©guiserai pour sortir faire la fĂȘte avec mes amis !

autumn, candle, and fall image
Voici la vue que j'ai depuis ma chambre

J'ai de la chance d'avoir les amis que j'ai car ils me protĂšgent tous et font attention Ă  moi seulement parce que je suis un peu plus jeune qu'eux mais bon je les laisse faire, ça me fait plaisir. D'ailleurs je viens de recevoir un message de Aaron: Salut ma beautĂ© ! Alors prĂȘte pour faire la fĂȘte ce soir ?

Aaron est un ami proche, on flirte un peu tous les deux mais rien de plus car je l'ai dĂ©jĂ  surpris plusieurs fois Ă  embrasser d'autres filles alors qu'il m'avait fait des avances peu de temps avant. Pas trĂšs fidĂšle le gars... C'est donc pour ça que je ne sors pas avec lui ou qui que ce soit d'autre. Je lui rĂ©pond quand-mĂȘme: Ouiiii j'ai tellement hĂąte ! A ce soir !

Je sors de ma chambre et marche en direction du salon, je descends les escaliers et je m'assied ensuite sur le canapĂ© oĂč se trouve ma grand-mĂšre.
- Comment vas-tu ma chérie ? Me demande ma grand-mÚre en me donnant un chocolat chaud avec des minis marshmallows qui flottent à l'intérieur.

- Super ! J'ai trop hĂąte pour ce soir ! Ça fait une Ă©ternitĂ© que j'attends ce jour-lĂ  !

On continue de discuter de ce qu'on va faire aujourd'hui quand soudainement une alerte info à la télé nous attire.

"Avis Ă  la population vivant dans l'Ă©tat du Massachussets, dĂ» Ă  un problĂšme mĂ©tĂ©orologique et de menaces concernant une attaque de "clowns-tueurs" dans cette nuit d'Halloween, il sera formellement interdit de sortir Ă  partir de 21h. DĂšs cet horaire dĂ©passĂ© plusieurs voitures de polices surveilleront les routes et lieux propices Ă  des fĂȘtes. Toute personne retrouvĂ©e sera mise en dĂ©tention pour non-respect des lois. Bonsoir Ă  tous

Je restai bouche-bée aprÚs cette information. Ma grand-mÚre me regarda avec un petit sourire dans le coin.

-Bon eh bien alors, il faudra que tu fasses attention à ne pas te faire attraper ce soir 😉

- Oh merci mamie ! Je t'adore ! Je te promets que je ferai attention ! Pendant quelques minutes j'ai cru que Halloween était annulé.

- Tu pensai que j'allais t'interdire de fĂȘter halloween alors que c'est ton jour favori dans l'annĂ©e ? de plus j'ai une petite surprise pour toi !

- Ah oui ? je suivai ma grand-mĂšre du regard qui partait dans la cuisine. En revenant elle avait un Ă©norme paquet cadeau de couleur bleue, noir et blanc.

- Joyeux anniversaire ma chĂ©rie ! Je sais que tu as toi-mĂȘme oubliĂ©e ton anniversaire en ne pensant qu'Ă  Halloween mais quand-mĂȘme !

- Oh c'est vrai mamie ! Ahahah j'ai oublié encore une fois ! Oh merci ! Qu'est-ce que c'est ?

- Ouvre-le et tu verras ...

C'est vrai que j'oublie tout le temps mon anniversaire ! En mĂȘme-temps quand on naĂźt le 31 octobre, le jour d'Halloween, on y pense pas forcĂ©ment. Je tire sur les rubans bleus et la boite s'ouvre toute seule en laissant seulement une petite boule de poil au centre du carton.

-Owwww il est trop mignon ! Merci mamie ! merci merci merci !

C'est un bébé Husky magnifique ! Il est trop mignon ! Je le pris sur mes jambes pour le cùliner. Il est tout doux ! Je l'adore déjà !

dog, cute, and puppy image
Voici cette petite boule de poil ! đŸ¶

- Mais de rien ma chérie, je savais que tu voulais énormément un chien, et bien maintenant tu en as un ! C'est un mùle alors il faut lui trouver un petit prénom. Les croquettes et l'eau sont déjà à disposition dans le hall.

Je laisse une petite larme de joie couler sur ma joue, je suis assez sensible, alors quand on m'offre un animal je ne peux pas me retenir. Je le pose sur le canapĂ© pour faire un Ă©norme cĂąlin Ă  ma grand-mĂšre. Elle me tends une enveloppe oĂč il y a Ă©crit "De papa et maman".

- Tiens il y a ça aussi pour toi.

J'ouvre l'enveloppe et je reconnais l'écriture à ma mÚre: "Joyeux anniversaire Louisa, j'espÚre que le cadeau de ta grand-mÚre te plaßt, 18 ans déjà ! Voici un peu d'argent pour que tu profites en allant faire les magasins. Nous sommes désolé mais nous ne pourrons pas venir aujourd'hui, ton pÚre et moi sommes en voyage d'affaires, j'ai donnée cette lettre en avance à Hanna pour que tu puisses l'avoir le jour J. Gros bisous on t'aime fort, maman et papa."

Hanna est le nom de ma grand-mÚre, c'est la mÚre à mon pÚre, les parents à ma mÚre sont morts avant que je puisse les connaßtre. Je regarde les billets et en comptant je me rend compte qu'ils m'ont donnés 550$. J'hallucine ! Ils ne m'ont jamais autant donné d'argent ! Je regarde ma grand-mÚre et elle me dit en souriant:

- Tu vas pouvoir faire une nouvelle garde-robe avec ça !

Je souris en pensant Ă  tout ce que je vais pouvoir acheter, je prends mon petit chien dans mes bras et je lui fait un gros cĂąlin ! Je vais pouvoir m'amuser Ă  lui acheter pleins d'affaires. En y repensant, je me rends compte que mes parents ne sont jamais lĂ  pour mon anniversaire, ils sont toujours en "voyage d'affaires". Pour se racheter ils me mettent souvent de l'argent sur mon compte, ils pensent que je vais les pardonner comme ça. AprĂšs l'argent ça me fait quand-mĂȘme plaisir de pouvoir m'acheter ce que je veux ou faire des sorties quand je veux.

Chapitre 2

Je monte dans ma chambre pour mettre l'argent dans mon porte-monnaie quand soudain Ă  travers la fenĂȘtre je vois un vĂ©hicule que je connais bien qui s'arrĂȘte devant la maison. Je descends Ă  toute vitesse en faisant attention Ă  mon petit toutou qui s'amuse Ă  me courir dans les pieds et je sors de chez moi en faisant attention Ă  ce que le chiot ne sorte pas.

friends, travel, and summer image
Notre petit van qui nous emmĂšne partout

- JOYEUX ANNIVERSAIRE LOUISA !!

Mes amis ! Ils ont pensé à moi, ils sont tous là ! Ils viennent tous me faire un cùlin chacun leur tour et on finit par faire un cùlin groupé comme à chaque fois qu'on se voit. On s'écarte peu à peu puis ils se tournent tous vers le coffre de la voiture.

- On t'as tous amené un cadeau ! Tu vas adorer le mien ! Expliqua Lilith.

- Ouai bon on a essayé du mieux qu'on pouvait hein ... Dit Timeho

- Ne t'inquiÚte pas, déjà tu m'offres quelque chose c'est super sympa !

- Allez Louisa mon cadeau en premier, s'exclama Zachary

- D'accord, merci.

Zachary me tend une boite emballé avec du papier rouge et jaune. Je déchire le papier et voit une boite à chaussures, j'ouvre vite et voit les chaussures que je voulais depuis un bon moment.

- Oh merci Zach, elles sont encore plus belle en vrai ahah

Vient au tour de Noélia. Elle me tend une grosse boite violette un peu lourde avec écrit dessus "C'est un peu un cadeau pour toutes les filles mais tu pourras choisir qui prend quoi. On te fais confiance." Je lui lance un regard d'incompréhension puis j'ouvre et je vois pleins de colorations pour les cheveux.

- Oh ouai ! Merci ! On va le faire cet aprÚm dÚs qu'on aura fini tout ça ! J'vais pouvoir m'amuser un peu .... Ahah

- J'ai un peu peur, dit Isalie en s'approchant de moi avec son cadeau.
Il est tout jaune, j'adore. J'ouvre et voit trois paires de lunettes comme j'aime.

- Yeah la classe j'adore merci !

Timeho s'approche doucement avec son cadeau marron et or. Il a eu un peu de mal avec le papier cadeau apparemment ahah.

- J'espÚre que ça va te plaire, j'ai galéré avec ce foutu papier cadeau.

Je lĂąche un petit rire puis j'ouvre son cadeau et je vois un appareil photo Instax Mini. Ça aussi j'en voulais un depuis longtemps ! Il a mĂȘme collĂ© des autocollants dessus, il sait que j'adore ça.

- merci beaucoup ! En plus les autocollants j'adore !

Il retrouve le sourire, ça le fait stresser de ne pas savoir si ce qu'il offre plait ou non. Aaron vient se mettre en face de moi assez proche et me passe son cadeau vert et bleu. Je déchire une fois de plus et voit un haut et un short que j'avais vu dans mon magasin préféré Junhky.

- Tu t'es souvenu de la derniÚre fois quand j'avais dit que je trouvai ça jolie ! Merci beaucoup.

- Mais de rien. Il me prends dans ses bras tout en me chuchotant à l'oreille "Comme ça quand tu mettra ça tu penseras à moi".

- Pff mais oui bien-sur, dit-je en le repoussant en rigolant.

Eliott vient Ă  son tour avec un paquet que je trouve trop chou, il est rose, bleu et vert pastel.

- Comme je sais que t'aime ces couleurs ...

J'ouvre en me demandant ce que ça peut bien ĂȘtre et je vois un lot de 4 casquettes de couleurs pastel.

- J'aime trop ! Merci !

- Le meilleur pour la fin ! S'exclama Lilith en s'approchant de moi avec une boite blanche avec pleins d'Ă©toiles phosphorescentes dessus.

- Oh ! C'est quoi ? Venant de toi ça doit ĂȘtre un truc de fou encore !

- Ahah vas-y ouvre ! Et les Ă©toiles aprĂšs tu pourras les prendre pour les coller sur ton mur.

J'ouvre la boite doucement et voit ...

- Oh non ! Il est trop mignon ! Merciiii

- C'est une fille voyons !

Je sors le petit chaton du carton et je cĂąline tout comme ce que j'avais fait avec mon chiot. Oh le chiot ! J'espĂšre qu'ils vont s'entendre.

cat, cute, and animal image
Voici mon petit chaton

- Je vous ai pas encore montré le cadeau de ma grand-mÚre !

Je demande à Lilith de me tenir le chaton et je me tourne vers la porte d'entrée. J'ouvre la porte et siffle mais il était déjà là à attendre tout excité.

- Voici mon chiot ! Je lui ai pas encore donné de nom, si vous avez des idées je suis preneuse.

Toutes les filles lĂąchent un "ooooh" et viennent caresser le chiot.

- Pour le chaton moi j'ai une idée, Moonlight vu qu'elle était dans une boite avec des étoiles. Dit Isalie

Pendant qu'on fait renifler le chat et le chiot je dis:
- J'aimerai un nom encore plus original, beaucoup d'animaux s'appellent comme ça je trouve ahah.

- Nespresso ! Ses poils me font trop penser à ça ! Dis-je soudainement.

Tout le monde approuve en rigolant.

- J'pense, vu que ton chien a un nom de boisson il faut trouver un nom de nourriture pour ton chat. Proposa Zachary

- J'trouve Paprika ça lui irait bien, dit Eliott.

- Je trouve aussi, va pour Paprika ahah.

On continue de discuter tout en gardant Paprika et Nespresso auprÚs de nous. Ils ont l'air de bien s'entendre. Je suis ravie de mon anniversaire ! J'ai eu pleins de cadeaux et je les adorent tous. Il est 13h, on décide alors de se commander des pizzas puis on va s'installer dans notre cabane derriÚre ma maison. Je pris tous mes cadeaux avec moi.

black art accessories Superthumb aesthetic aesthetic
Mes cadeaux

Chapitre 3

On monta alors dans notre fameuse cabane, on l'a construite tous ensemble lorsqu'on avait 10 ans avec l'aide de mon grand-pĂšre. Lui, est dĂ©cĂ©dĂ© Ă  cause d'un arrĂȘt cardiaque il y a 4 ans maintenant. Tous mes amis adorent ma grand-mĂšre, elle est attentionnĂ©e envers tout le groupe et elle nous disputent mĂȘme lorsque nous faisons de grosse bĂȘtises. C'est comme une deuxiĂšme maman pour tous.

- Il faudra faire un sorte d'ascenseur pour les animaux car ils ne peuvent pas monter sur l'Ă©chelle, dit Timeho.

- On aura qu'à faire ça demain aprÚs-midi.Proposai-je.

- D'accord, bon pour l'instant il va falloir les porter, heureusement qu'ils sont petit. On pourra plus prendre Nespresso dans nos bras plus tard haha. S'exclama Aaron.

house, treehouse, and tree image
Notre cabane, il faudrait qu'on la repeigne un de ces jours.

On grimpe chacun notre tour et on s’assoit sur les canapĂ©s. Comme d'habitude Isalie et Timeho sont assis Ă  cĂŽtĂ©, ces deux-lĂ  c'est vraiment une histoire d'amour qu'on trouve dans les livres. Ils ne font que rester prĂšs l'un de l'autre, ils flirtent, ils sont trop mignons ensemble.

Isalie est blonde avec des yeux marrons. Elle est mince et plutĂŽt grande, comme la plupart des filles de notre squad. Elle est un peu timide aux abords mais quand on la connait c'est un feux d'artifice. Elle est toujours prĂȘte Ă  faire quoi que ce soit. Elle est la plus gentille de nous tous d'ailleurs.

girl, bus, and grunge image
Isalie

Timeho lui est plutĂŽt du genre Ă  ĂȘtre maladroit dans la quasi-totalitĂ© de ce qu'il fait. Il est brun aux yeux verts et il est musclĂ©. Il est grand et trĂšs protecteur envers Isalie. Il est toujours lĂ  pour faire des blagues. C'est pour ça qu'on l'aime. Sa soeur c'est Lilith, ils sont toujours lĂ  Ă  se chamailler.

boy, Hot, and smile image
Timeho

Quelqu'un vient sonner la cloche, c'est sûrement ma grand-mÚre pour les pizzas. Eliott va voir et quelques secondes plus tard il revient avec notre repas.

- Les gars si quelqu'un pouvait m'aider ça serait sympa parce que c'est super chaud ! Déclara-t-il.

AussitĂŽt Zachary se leva pour l'aider. Ils dĂ©posĂšrent les pizzas, on appela Lilith et Aaron qui Ă©tait Ă  l'Ă©tage au dessus puis on commença Ă  manger. Quand les deux descendirent ils avaient l'air de s'ĂȘtre disputĂ©.

- Y'en a qui ont l'air de s'ĂȘtre disputĂ© ici. Murmura Timeho.

- Occupe-toi de tes affaires toi ! grommelĂšrent les deux.

- Pas la peine de s'Ă©nerver ...

Lilith vient s'asseoir Ă  cĂŽtĂ© de moi, et je lui demanda en chuchotant si elle voudra qu'on en parle plus tard. Elle me fit simplement un oui de la tĂȘte. On continua Ă  manger et Ă  rigoler par rapport Ă  Nespresso qui essayait de mordre la pizza Ă  NoĂ©lia. Il se mettait sur ses pattes arriĂšre et retombait sur ses fesses Ă  cause du peu d'Ă©quilibre qu'il avait mais il recommençait tout-de-mĂȘme.

L'horloge nous indique 14h30, on décide donc d'aller faire nos couleurs. Du coup toutes les filles descendent de la cabane pour aller chez moi. Les garçons eux restent pour ne pas nous déranger et allument la télé pour voir un match de Baseball. Nespresso et Paprika viennent avec nous pour se reposer un peu.

Chapitre 4

Pendant qu'on marche je décide d'aller parler à Lilith.

- Qu'est-ce qui s'est passé tout à l'heure avec Aaron ?

- En fait il m'a demandé si ce soir on pouvait vous laisser tous les deux pendant un petit moment seul à seul sauf que je lui ai bien-sur redis, que tu n'étais pas intéressée.

- Ouai

- Du coup monsieur a commencé à dire que je ne savais pas l'alchimie qu'il y avait entre vous et que tu ne pouvais pas lui résister bien longtemps.

- Ouh la, le gros macho dans toute sa splendeur.

- Oui je lui ai dit de redescendre de son nuage et il a dit que je devais arrĂȘter d'ĂȘtre jalouse de je ne sais quoi. Puis vous nous avez appelĂ© pour manger.

- D'accord il est gavant un peu, j'vais devoir aller lui parler et lui dire d'arrĂȘter mais il va le prendre mal quoi.

- Ok, bon pour l'instant on va s'amuser entre filles et se colorer les cheveuuuuuux ! S'Ă©cria-t-elle en mettant son bras autour de ma taille.

On entre dans la maison et on grimpe les escaliers pour arriver dans la salle de bain. Elle est tellement grande qu'Ă  4 on est mĂȘme pas serrĂ©e. C'est pratique pour pouvoir toutes se faire les colorations.

bathroom, house, and luxury image
La moitié de la salle de bain

On prends toutes des chaises pour pouvoir s'asseoir et je vais chercher des tee-shirt qu'on peut salir sans problĂšme.

- Alors Louisa tu veux te faire quelle couleur ? me demanda Noélia.

- J'hésite entre vert pastel et rose pastel ...

- J'pense que le rose t'irais mieux. Me proposa Lilith.

- Ah ouai ? bon bah j'fais faire rose alors et vous vous allez faire quoi ?

- C'est toi qui choisis quelle couleur on va faire, c'est ton cadeau d'anniversaire. Me répondis Isalie

- Ah oui c'est vrai, bon bah dites-moi deux couleurs que vous aimez et je choisirez celle que vous aurez.

- Euh ... gris ou violet pour moi. M'indiqua Isalie

- Bleu pastel ou vert pastel. Dit Lilith

- Et moi euh ... gris ou rouge, expliqua Noélia

- D'accord, on s'y prend comment pour les faire ? J'en ai jamais fait perso.

- Je fais toujours celles de ma mÚre je peux vous les faire si vous voulez ? demanda Noélia.

- Moi aussi je sais en faire, Noélia t'as qu'à faire celle d'Isalie et aprÚs la mienne et moi je fais celle de Louisa et ensuite la tienne ? proposa Lilith.

- Ok, c'est parti ! Juste il faut nous dire du coup quelles couleurs on vous met sur la tĂȘte. rĂ©pondit NoĂ©lia

- Isalie en violet, Lilith en vert pastel, toi en gris et moi en rose.

- D'accord.

A 17h nous avions toutes finies nos couleurs et Ă©tions prĂȘtes Ă  le montrer aux garçons. Ils sont venus 2 fois pour nous demander oĂč on en Ă©tait et pour nous dire qu'ils aidaient ma grand-mĂšre Ă  faire des cookies. Nous descendons les escaliers et en nous voyant les gars ont tellement ouvert grand leurs bouches qu'on dirait qu'ils viennent de voir un fantĂŽme.

- Ouah ! comment vous ĂȘtes trop belle ! s'exclama Zachary.

- Ah ouai de vraies bombes ! Continua Eliott

- Ça vous donne un cĂŽtĂ© sexy! dit Aaron avec un regard qui voulait tout dire.

Timeho lui fixait depuis le début Isalie. On s'aperçu tous de ça et on commença à rigoler sauf Isalie qui était toute rouge et elle regardait ses pieds.

- Hallo Timeho ici la Terre ! ricana Aaron

- Euh ... oui euh .. vous ĂȘtes trĂšs jolie ! Dit Timeho en remettant ses pensĂ©es en ordre.

beauty hair goals beauty
Les couleurs de cheveux des filles.

Tout le monde rigole de plus belle. AprĂšs s'ĂȘtre calmĂ©, on s'assis autour de la table oĂč des cookies nous attendent. Au bout de 5 minutes, il n'y avait dĂ©jĂ  plus rien. Ma grand-mĂšre s'Ă©tait assise avec nous, on avait parlĂ© de l'annonce de ce matin Ă  la tĂ©lĂ© puis elle nous demanda en quoi on allait se dĂ©guiser ce soir.

- Je vais me déguiser en Joker moi. Dit Zachary.

- Moi je me déguise en Squelette ! Répondis-je.

- Moi en indienne et Timeho en cow-boy. Dit Ă  son Isalie.

- Je garde ma tradition de me déguiser en sorciÚre ahah. Rigola Noélia.

- J'vais me déguiser en joueur de Baseball. Annonça Aaron.

- Et toi Eliott ? Demanda ma grand-mĂšre.

- En tortue Ninja ! Dit-il en montrant ses biceps.

- C'est bien tout ces petits déguisements. Cette fois-ci Timeho fait attention à pas prendre feu d'accord ? Dit ma grand-mÚre.

- Eh mais c'Ă©tait mĂȘme pas ma faute ! Mais oui ... je ferai attention Hanna. RĂ©pliqua Timeho.

- Allez venez vite dans le jardin, l'Ă©clipse va commencer !

On suit ma grand-mĂšre tout en prenant chacun une paire de lunettes spĂ©cialement faites pour les Ă©clipses. On regarde alors le soleil en attendant patiemment que la lune passe complĂštement devant. Au bout de quelques minutes le soleil est complĂštement remplacĂ© par la pleine lune. Dans quelques heures le soleil sera couchĂ© et on pourra aller Ă  notre fĂȘte.

- Allez les enfants, il faut se préparer maintenant, donc ceux qui ont apportés leurs affaires vous pouvez vous changez dans les différentes piÚces. Les autres retournez vite chez vous !

- Oui Hanna, allez les gars on se bouge, on se donne rendez-vous Ă  21h00 devant chez Louisa ok ? Interviens Zachary.

Zachary a 19 ans depuis le 13 février, il est grand, mince et est musclé. Il a des yeux bruns qui vont avec ses yeux marrons. Il est trÚs joueur et passe beaucoup de temps avec Louisa et les garçons. Il passe son temps à manger et adore quand Louisa l'appelle Zach.

boys image
Zachary

Tout le monde acquiesce et les gars rentrent chez eux, les filles sont venues avec leurs affaires, on va dans ma chambre pour se prĂ©parer. Tout le monde s'habille en quelques minutes mais on met toute du temps Ă  se maquiller, pour cela on est allĂ©e dans la salle de bain oĂč il y a assez de miroir pour chacune. Lorsqu'on a finie, on se regarde et on se trouve toute jolie. En plus nos cheveux donne un plus Ă  nos tenues. On regarde l'heure 20h30, plus qu'une demi-heure et on pourra aller faire la fĂȘte.

Chapitre 5

On sonne à la porte, on descends toutes en faisant attention à ne pas abßmer nos déguisements. J'ouvre la porte et je vois les gars un peu excité et stressés.

- Ouah les filles, vous voulez nous faire faire un arrĂȘt cardiaque ou quoi Ă  force d'ĂȘtre magnifique comme ça ? S'exclama Aaron.

- Et vous vous ĂȘtes trĂšs beaux Ă©galement. RĂ©pondis Lilith.

- Alors on y va ? Demanda Isalie.

- Oui mais il va falloir oublier le van, parce qu'il y a vraiment la police qui tourne dans les rues. Il va falloir passer par la forĂȘt pour pas se faire chopper, sinon on est mort ! Dit Zachary.

- Comment ça la forĂȘt ? Un soir d'Halloween vous voulez passer par la forĂȘt ? M'exclamai-je.

- Auriez-vous peur Mademoiselle ? Se moqua Zachary.

- Mais pas du tout mon cher Zach, allons-y de ce pas. Lui répondis-je en lui indiquant la sortie par la main.

Ma grand-mÚre nous passa 4 lampe-torches. Il fallait donc se mettre par deux pour réussir à voir dans la nuit. Je décidai de le dire au gang.

- Bon on a 4 lampes-torches alors on se met par groupe de deux pour rĂ©ussir Ă  voir oĂč on marche et pour ne pas se perdre.

Aaron commençait à venir vers moi, alors pour l'éviter je me retournai, je me retrouve face à face avec Zach.

- Vu que tu es une fille courageuse et que tu n'as absolument pas peur de la forĂȘt ça te dirait de rester avec moi ? Me proposa-t-il.

- Mais bien-sur, comme ça si tu as peur je pourrais te protéger, ahah.

En se retournant, on vit Aaron énervé.

- Eh ça va toi ? Demanda Zach.

- Oui.

Avec Zachary on se regarde en faisant les gros yeux, pendant que Aaron se tourne dos à nous. Isalie et Timeho étaient ensemble, Eliott et Lilith aussi, il ne restait plus que Noélia et Aaron.

- C'est bon, tout le monde est prĂȘt ? Alors allons-y !

On commença donc Ă  marcher, en s'enfonçant de plus en plus dans la forĂȘt. On voyait Ă  peine la lune Ă  travers toutes les branches des arbres. DĂšs qu'il y avait un bruit je serrai le bras Ă  Zach qui lui rigolait. Toutes les filles avaient plus ou moins peur, mĂȘme Lilith qui est pourtant trĂšs courageuse.

- C'est encore loin ? Ça doit faire une demi-heure qu'on marche. Se plaind NoĂ©lia.

- Euh oui oui, vous inquiétez pas, on arrive bientÎt. Nous rassura Zachary.

- Dis-moi qu'on est pas perdu hein ? Lui chuchotai-je.

- Mon téléphone a juste un peu de mal à capter la 3G mais t'inquiÚte pas le chemin c'est tout droit.

- Bon d'accord, je te fais confiance.

Au bout de dix minutes on aperçu une lumiĂšre au loin, un feu de camp. Cela nous rassurai un peu de savoir que nous n'Ă©tions pas seul dans la forĂȘt. On commença Ă  trottiner et Ă  lancer des "Eh !". Plus on se rapprochai plus on voyait de dĂ©tails. Au dĂ©but on ne voyait que le feu, ensuite des personnes, puis des adolescents dĂ©guisĂ©s en train de danser autour du feu avec de la musique.

fire and night image

- Excusez-nous, est-ce que vous sauriez oĂč se trouve la fĂȘte de Harry Griffin silvouplait ? demanda poliment Eliott.

- Alors comme ça on veut faire la fĂȘte ? Dit un gars dos Ă  nous.

Lorsqu'il se retourna, Isalie s'évanouit, les gars se mirent devant les filles pour nous protéger et plus personne ne rigolait mis à part ceux qui se trouvaient en face de nous. Ils étaient huit eux aussi, mais en aucun cas ils étaient normaux. Le gars qui nous avait adressé la parole avait un corps seulement composé d'os mis à part le visage qui restait à peu prÚs humain.

- Eh bah alors vous en fait une tĂȘte, on dirait que vous avez croisĂ©, comment vous dites dĂ©jĂ  ? Ah oui, un fantĂŽme.

La fille qui venait de dire ça avaient des yeux rouges brillant. Elle tenait dans sa main un gobelet rempli d'un liquide rougeùtre qui ressemblait fortement à du sang. Lorsqu'elle sourit on vit ses canines anormalement longues.

- Wouaw super vos déguisements ! Dit soudainement Timeho.

Les personnes en face de nous nous lancĂšrent un regard de confusion. Les autres ados se joignirent Ă  eux, on se trouvait tous face Ă  face.

- Quels déguisements ? Nous interrogea un gars qui avait l'air tout à fait normal.

- Bon toi non t'en as pas mais vous deux c'est .. wouaw ! Bien joué les gars !

- Je crois que tu te trompes, aucun de nous ne porte de déguisements. Dit une jeune fille qui avait des bandages un peu de partout sur son corps, ce qui lui donnait un air de momie.

- Allez les gars, arrĂȘtez votre comĂ©die. C'est Halloween, tout le monde se dĂ©guise, on fait la fĂȘte. En parlant de ça, nous faut qu'un y aille. On a une fĂȘte de prĂ©vu et on doit sĂ»rement nous attendre alors, passez une bonne soirĂ©e et Ă  un de ces quatre. Dit Aaron en essayant de les contourner sans succĂšs. Un gars portant une cape se mis en travers de son chemin.

- Oh non ne partez pas ! La fĂȘte vient juste de commencer.

- On préfÚre partir. Vous n'allez pas nous obliger à rester ?

- Je pense que si. Dit ce garçon à l'allure sinistre.

- Il va falloir me mettre Ă  terre si tu veux que je reste ici.

- Ah oui ? Je ne pense pas que ce soit vraiment ce que tu veuilles. Dit-il en se rapprochant encore plus d'Aaron.

- Tu veux te battre ? TrĂšs bien. Viens alors. Aaron tenait fermement sa batte et Ă©tait prĂšs Ă  frapper cet inconnu.

- Aaron arrĂȘtes ! Dis-je sous la pression de l'ambiance qu'il y avait. MĂȘme si Aaron savait se battre, je pense que l'autre gars l'aurait battu sans problĂšme.

- Mais t'es folle ou quoi ? Ils veulent nous retenir ici. On les connait mĂȘme pas, alors reste avec ton Zach comme tu aimes l'appeler et moi je vais rĂ©gler ce problĂšme ! Dit-il sous le coup de la colĂšre.

Je restai bouche-bée face à comment il venait de me parler. Jamais il ne m'avait parlé comme ça. Bon il ne m'avait pas traité ni rien mais il n'a pas à me parler comme ça.

- Ouh ça ne m'aurait pas plu qu'on me parle comme ça, je ne me serai pas laissée faire à ta place. Répliqua La fille aux yeux rouges.

Je lui lança un regard noir, puis je m'approcha et me mis entre Aaron et le gars.

-Écoutes-moi toi, tu n'as pas Ă  me parler comme ça, ce n'est pas parce que j'ai refusĂ©e de sortir avec toi que tu dois me parler comme si j'Ă©tais une ordure ok ?

Je me tourne ensuite vers le gars que je ne connaissais pas. Il regardait Aaron puis il me regarda droit dans les yeux. Il faisait pratiquement une tĂȘte de plus que moi mais je n'avais pas peur. La couleur de ses yeux Ă©tait tellement sombre que j'avais du mal Ă  distinguer ses pupilles. Je ne sais pas pourquoi mais il m'intriguait. De plus il avait un charme fou quand on le regarde de plus prĂšs. Il avait un petit sourire qui me donnait envie de rester et d'en apprendre un peu plus sur lui.

- Et toi, je ne sais pas qui tu es mais tu vas nous laisser repartir mon groupe et moi tranquillement sans qu'il n'y ait de bagarre, d'accord ?

- D'accord mais Ă  une condition. Dit-il.

- Laquelle ?

- Tu dois d'abord dire oui, sinon personne ne pars.

- Mh ... Bon d'accord, oui j'accepte la condition. Maintenant laisse partir mes amis.

- TrĂšs bien, vous pouvez repartir. Dit-il d'un air triomphant.

Je commençait à partir quand soudain je sentis une main me retenir le bras.

- Qu'est-ce qu'il y a encore ?

- Les autres peuvent partir, toi tu restes, c'est la condition. Dit-il tout en gardant un sourire mesquin.

- Ah ça il n'en est pas question . S'Ă©cria Aaron qui se prĂ©cipita sur lui, lui donnant un coup de poing dans le visage. Ce qui fit tourner la tĂȘte du gars vers la vers la droite.

Quand il regarda à nouveau Aaron qui était prÚs à lui donner d'autres coups, il me lùcha le bras et lança un regard à la fille aux bandages.

- Vas-y, il a cherché. Personne n'a le droit de mettre la main sur toi Delio.

- Merci de ta compréhension Bastet.

Pendant que je me disais qu'il s'appelait donc Delio, celui-ci enleva son gant et toucha du bout du doigt Aaron qui tomba par terre immédiatement aprÚs. Delio remis son gant dans le plus grand des calmes.

Je fixai Aaron qui était par terre, inconscient, n'arrivant pas à faire le moindre mouvement. Eliott accouru vers son meilleur ami et se mis à genoux en essayant de le réveiller et de vérifier son pouls.

- Je sens pas son pouls ... JE SENS PAS SON POULS ! Mais qu'est- ce que tu lui a fait bordel ?! Tu l'as tué ! Il est mort par ta faute !

Une main m'attrapa l'Ă©paule. C'Ă©tait Delio. Il me disait quelque chose mais je n'entendait rien, je n'arrivait pas Ă  rĂ©flĂ©chir. Au moment oĂč j'ai entendu "il est mort" je ne compris plus rien aprĂšs cela. Je n'arrivai pas Ă  rĂ©agir, je voulais pleurer mais rien ne sortait.

Je vis Zachary venir vers moi en courant mais la fille aux yeux rouge le rattrapa à une vitesse surnaturelle et le fit tomber à terre. J'entendis un craquement sourd, comme si il s'était cassé un os. A ce moment-là je repris conscience de tout ce qui se passait autour de moi et couru vers lui tout en criant "NON !"

vampire, lips, and grunge image
La fille en question

Les yeux de la fille brillĂšrent de milles feux puis elle planta ses canines dans le bras Ă  Zachary. Je lui sauta dessus pour qu'elle arrĂȘte ce qu'elle Ă©tait en train de faire et je rĂ©ussie mais elle me jeta un regard assassin. Elle s'apprĂȘtai Ă  me sauter dessus quand Delio s'interposa entre elle et moi. Elle se calma instantanĂ©ment et ses yeux cessĂšrent de briller. Elle s'Ă©loigna de moi rapidement. Je me tourna vers Zachary qui Ă©tait en train de se retenir d'hurler, il avait l'air de souffrir. Je commençai Ă  paniquer ne sachant pas quoi faire quand Delio l'aida Ă  se relever en gardant un bras sous ses Ă©paules.

- Qu'est-ce qu'elle lui a fait ? Pourquoi il a mal ? Pourquoi tu le lĂšves ? Ne le tues pas lui aussi silteplait !

A ces mots il me regarda avec un regard qui faisait froid dans le dos. Il s'approcha de moi et me dis:

- Je vais l'aider Ă  se transformer, l'autre n'avait pas qu'Ă  faire le malin. Si tu veux qu'il vive Ă  nouveau tu vas devoir me suivre. Tu n'as qu'Ă  me dire si tu me suis ou pas.

- Hein ?! Le transformer ?!

- DĂ©pĂȘche-toi de choisir.

- Euh .. oui je te suis ! Je ne veux pas les perdre.

- D'accord. Attends ici deux minutes.

Il s'Ă©loigna tout en tenant Zach et s'approcha du gars de tout Ă  l'heure qui ressemblait Ă  un squelette. Enfin aprĂšs tout ce que j'ai vu et entendu ce soir, ce doit sĂ»rement en ĂȘtre un ...
Le squelette s'approcha vers moi et me dis avec un regard qui faisait peur:

- Salut moi c'est Wyatt.

-Euh salut ... Moi c'est..

Je n'eu pas le temps de finir ma phrase qu'il planta des doigts de squelette dans mon ventre. Cela me fit une douleur atroce. Je tomba Ă  terre et m'Ă©vanouie.

Chapitre 6

Peu Ă  peu je me rĂ©veille avec un mal de tĂȘte affreux. je me tourne vers la droite pour regarder l'heure sur mon tĂ©lĂ©phone mais je ne le trouve pas. Je me souviens alors de tout ce qu'il s'est passĂ© hier. De Aaron tombant Ă  terre, Zachary se faisant sucer le sang et enfin moi me faisant poignarder par un squelette. Je me lĂšve avec difficultĂ© pour voir oĂč je suis. Je me trouve dans une sorte de chambre abandonnĂ©e qui fait assez peur oĂč il y a seulement deux lits en bois, une fenĂȘtre sans volets, une petite bibliothĂšque et un chevet. Tout est assez vieux ici.

bed, memories, and room image
La chambre

Quelqu'un toque Ă  la porte puis entre. Je reste assise sur le lit tout en fixant ... Wyatt. Oh non pas lui, en plus il me fait peur maintenant. Il s'approche de moi, par rĂ©flexe je recule et me tape la tĂȘte contre le sommier du lit. Je le vois se moquer de moi et s'asseoir sur le lit d'Ă  cĂŽtĂ©.

- Tiens la dormeuse. Il me tend un plateau avec un steak haché et des frites.

- Euh merci ? Ils sont oĂč Aaron et Zach ? demandai-je tout en l'observant. Il n'Ă©tait pas si moche que ça, mĂȘme pas du tout. Il est brun aux yeux gris et son visage ressemble Ă  celui d'un squelette tout en restant humain. Mais le reste de son corps, enfin ses jambes et ses bras car le reste est cachĂ© par ses habits, sont seulement fait d'os.

- T'as fini de me regarder bizarrement ? Ah les humains ..! Enfin bref. Ils sont dans une autre chambre, tu pourras aller les voir plus tard.

- Donc les monstres existent vraiment ? Trop cool ! Enfin je veux dire .. Oh non vous faites trop peur ... Dis-je essayant de calmer mon excitation.

- Tu n'as pas peur des monstres ? Me demanda-t-il en levant son sourcil gauche.

- Euh non enfin si. Je sais pas ... La situation le faisait rire encore une fois.

- C'est Ă©tonnant qu'une fille humaine n'ai pas peur de nous. D'habitude elles s'Ă©vanouissent ou partent en courant le plus loin possible.

- Eh ! c'est quoi ce cliché sur les filles ?! On est pas toutes comme ça hein ! Pff ...

- C'est vrai, les filles de la nuit ne sont pas comme ça. Elles n'ont pas peur de faire quoi que ce soit elles. Me répondit-il en me jetant un regard de défi.

- Oh eh bien, je ne fais pas partie des "filles de la nuit" comme tu dis, mais je n'ai pas peur non plus de faire quoi que ce soit.

- On verra bien. De toute façon dans pas longtemps tu seras plus humaine donc ça sera un peu de la triche ...

- Qu'est-ce que tu dis ? J'vais pas me transformer en vampire ou quoi que ce soit d'autre. T'es fou toi.

- En vampire non, en squelette oui. Tu te souviens pas quand je t'ai planté mes doigts dans ton ventre ? C'est comme ça qu'on se transforme en Bones ma chÚre. Vous avez pas de cours sur les monstres chez vous ou quoi ?

- QUOI ? Mais non c'est pas possible ?! Regarde j'suis totalement normale ! Je lui montre mes bras et mes jambes pour lui prouver le contraire.

- Regarde tes pieds. Me répondit-il dans la façon la plus naturelle au monde.

- Hein ?

- Regarde tes pieds. On se transforme toujours au fur et Ă  mesure. Dans une semaine tu seras comme moi. Insiste-t-il.

Je prends mon courage Ă  deux mains et retire ma chaussure. J'ai des chaussettes qui arrivent au dessus de la cheville, donc je vois pas encore mon pied. Je souffle un bon et retire ma chaussure.Et lĂ  je lĂąche un petit cri d'Ă©tonnement.

- Oh la la ! T'as raison ! C'est trop bizarre ! M'exclamai-je tout en m'amusant Ă  bouger mes orteils tout squelettique.

- J'ai toujours raison. Dit-il narcissiquement.

- Ça va les chevilles elles gonflent pas trop ? Ahah.

- Pour le coup non. Dit-il en regardant ses chevilles .

On commença à rigoler tous les deux pendant 2 bonnes minutes. Quand on se calma, on resta face à face à se regarder dans les yeux et il me sourit avant de se lever en direction de la porte.

- Si tu veux tout Ă  l'heure je t'expliquerai un peu plus de choses sur les squelettes et ce qui t'attends.

- D'accord, merci. Mais attends ! Je peux pas sortir de cette chambre ?

- Pas pour l'instant, t'es pas encore prĂȘte...

Il s'en alla et referma la porte derriĂšre lui. Le peu que j'ai pu voir Ă©tait un couloir avec d'autres portes. Pourquoi je ne suis "pas prĂȘte" ? Voir des monstres ? J'en ai dĂ©jĂ  vu plusieurs. Je regarde Ă  nouveau autour de moi et choisit de lire pour passer le temps. J'ouvre donc la bibliothĂšque se trouvant au dessus de mon lit et cherche un livre qui pourrait m'intĂ©resser.

book book

Tous ces livres étaient en rapport aux monstres et aux créatures magiques. Il y en avait un sur des sorts ou alors sur comment avoir son propre animal magique chez soi. Je finis par tomber sur un qui parlait de squelettes. Je m'assis confortablement et commença ma lecture.

"Tout savoir sur les squelettes"

"Dans ce premier chapitre vous saurez tout sur comment on devient un squelette. Tout d'abord soit on naßt squelette car on est issu de deux parents squelettes ou alors un sans-chair (autre nom utilisé pour désigner un monstre de ce genre) griffe assez profondément un humain avec ses doigts sous forme squelettique pour que la transformation commence."

C'est donc pour ça que je me transforme, Wyatt m'a griffé le ventre ce qui fait que ça m'arrive. Mais pourquoi il m'a fait ça ? Ce n'est pas que je suis contre de faire partie du monde des monstres mais je n'ai pas eu mon mot à dire. Enfin bref, je continue ma lecture. Le livre contient des illustrations ce qui est plutÎt sympa.

De ce que j'ai pu lire jusqu'à présent, j'ai retenu deux ou trois choses:

  • Les sans-chair peuvent se transformer complĂštement en squelette s'ils le souhaite mais c'est trĂšs compliquĂ© Ă  maĂźtriser cela.
  • Les squelettes ont une Reine: Eris di Juentes. Apparemment elle est particuliĂšrement mĂ©chante et manipulatrice mais magnifique.
  • Les animaux peuvent aussi ĂȘtre transformĂ© en squelette.
  • Les squelettes peuvent choisir si ils veulent ĂȘtre constituĂ© de chair ou d'os sur leurs diffĂ©rentes parties du corps mais ils ont alors des tatouages en forme d'os qui apparaissent lĂ  oĂč il y a de la chair.
  • Les squelettes sont immortels mais peuvent ĂȘtre tuĂ© lorsqu'ils sont sous forme humaine.

Par exemple si Wyatt choisissait d'avoir seulement le bas du corps en os, sa tĂȘte, son haut du corps et ses bras seraient comme celui d'un humain mais avec des tatouages du squelette humain de partout.

cat, art, and skull image
Voici un portrait de la Reine dans le livre. Elle est vraiment belle.

La fatigue me pris et je m'endormie le livre dans les mains. Je fis un cauchemar dans lequel je me trouvais face Ă  face avec la Reine qui voulait me prendre mon chat et comme je refusai elle se transformait en monstre-squelette gĂ©ant pour m'Ă©craser. Au moment oĂč elle allait poser son pied sur moi je me rĂ©veilla.

- Eh ça va ? Me demanda une voix encore inconnue.

- Euh oui j'ai juste fait un cauchemar. Dis-je en me frottant les yeux et en m'asseyant.

- Et ? Me demanda cette voix.

- Bah j'aurai prĂ©fĂ©rĂ© faire un rĂȘve.

- On fait pas de rĂȘves quand on est un monstre. Il va falloir t'habituer.

- Quoi ? Oh non c'est une blague ! Pfff je sais pas comment vous faites.
J'ouvris les yeux et vis une fille qui avait la peau un peu salit, comme si elle était restée prÚs d'un feu et que du coup elle avait de la cendre de partout sur son corps

- Au fait pourquoi tu es ici ? T'as besoin de quelque chose ?.

- Euh non j'ai juste besoin de me cacher quelque part. J'ai encore mis le feu Ă  des rideaux, du coup le proviseur me cherche.

- Comment t'as fait ?

Elle se retourna vers moi comme si j'avais posé une question idiote. Soudain elle répondit.

- Ah mais oui c'est vrai t'es nouvelle. Faut que je me présente alors avant que les autres te parles de moi et des rumeurs stupides qu'il y a sur moi. Alors moi c'est Freya, je suis un démon, donc je m'enflamme littéralement quand je m'énerve.

- Ok, moi c'est Louisa. Y'a des rumeurs sur toi ? Pourtant t'as l'air sympa, enfin t'es un démon mais ...

Alors qu'elle Ă©tait Ă  nouveau en train de regarder Ă  travers la fenĂȘtre, elle me fixa d'une façon Ă©trange puis s'approcha de moi et s'assis en face de moi avec un Ă©norme sourire.

- Tu le penses vraiment ? C'est cool mais tu vas te faire détruire ici en parlant gentillement. Allez viens avec moi j'vais te montrer comment survivre ici.

Je n'ai pas le temps de lui rĂ©pondre qu'elle me prend par le poignet et m’entraĂźne en direction du couloir. On regarde d'abord si il n'y a personne puis on cours.

- Eh mais Wyatt m'a dit que je n'avais pas le droit de sortir !

- RĂšgle n°1: N'Ă©coutes personne d'autre que toi-mĂȘme.

On continua de courir assez vite pour ne pas se faire attraper puis on tourna vers la droite pour prendre les escaliers et sortir du bĂątiment. On pouvait voir l'extĂ©rieur du bĂątiment avec toutes les fenĂȘtres puis j'aperçu un tas d'adolescents dans la cour.

corridor Temporarily removed This image was flagged for review
Le couloir puis les escaliers

Chapitre 7