Ne pense à rien
Ne dis pas un mot
Fais-moi juste un sourire

Je n’arrive toujours pas à y croire
Ça a tout l’air d’un rêve
N’essaie pas de disparaître

Est-ce bien réel ?
Tu es si belle que cela m’effraie

Resteras-tu à mes côtés ?
M’en feras-tu la promesse ?
J’ai peur qu’en lâchant ta main
Tu t’envoles et disparaisses

Arrêteras-tu le temps ?
J’ai peur que lorsque cet instant prendra fin
Ce soit comme s’il ne s’était jamais produit
J’ai peur de te perdre

Papillon, tel un papillon
Tout comme un papillon

Tu es comme un papillon
Je t’observe à distance
Si nos mains se touchent, vais-je te perdre ?
C’est l’effet papillon
Tu brilles dans le noir de cette obscurité
Ton toucher léger me fait tout oublier de la réalité

Comme une brise qui viendrait nous caresser
Comme la poussière qui se laisserait porter
Tu es bien là, mais je ne peux pas t’attraper
Stop
Toi qui es pareille à un rêve, tu es un papillon de haut vol

Un bruit sourd émane de mon cœur
Je ne saurais dire si c’est un rêve ou la réalité
Mon « Kafka sur le rivage » à moi
Ne t’aventure pas dans ces bois
Tu fais voler mon cœur en éclats
Les morceaux [de mon cœur] ont sombré
J’aurais juste voulu qu’il se volatilise
Mon amour éternel
Il est totalement libre pour toi
Bébé